Rechercher

Liberté de religion & COVID-19





Les prof. Adriaan Overbeeke et Louis-Léon Christians examinent dans une note pour l'Observatoire juridique du fait religieux en Belgique (OJUREL), les arrêtés ministériels belges portant des mesures d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 et qui portent l’interdiction « des activités des cérémonies religieuses » (en néerlandais« de activiteiten van de erediensten »). Les décisions des autorités religieuses partagent en Belgique la même conviction de l’importance de lutter contre la contagion du virus et pallient certaines incohérences des normes publiques Covid-19. Le moment n’est pas en soi à des arguties juridiques (ou religieuses) qui ne sont sûrement pas prioritaires au moment où il s’agit de sauver des vies et de limiter le nombre de victimes. Mais une situation de crise justifie-t-elle une légistique de crise ? L’ambiguïté des textes peut et doit être évitée, en particulier lorsque les situations perdurent dans le temps. A défaut de quoi, la crise sanitaire passée et le temps des contentieux revenu, ces incertitudes juridiques referont surface.

Groupe des canonistes francophones de Belgique

© 2020 GCF
Créé avec Wix.com

Collège Descamps

45, Grand Place
B-1348 Louvain-la-Neuve

Belgique